Les bonnes

de Jean Genet

Avec : Annie Reynaud et Michèle Grenier

Mise en scène Loïc Choneau

Deux soeurs, Claire et Solange, servent Madame comme femmes de chambre depuis des années. Profitant des sorties nocturnes de Madame, les deux soeurs s’adonnent au rituel d’un jeu de rôle sadique dans lequel, l’une d’elle, joue Madame en revêtant ses habits et ses accessoires et où se révèle la haine latente et refoulée existant entre Servante et Maîtresse. La finalité du jeu est de parvenir à la seule issue logique : le meurtre de Madame par la Bonne.

D’un fait divers atroce, Genet écrit une sorte de mythe. Ce huis clos théâtral nous plonge dans le pays de l’inquiétante étrangeté, de l’imaginaire amoral, le pays obscur et oublié de chacun. Tragédie de l’intime, du désir et de l’ambivalence, Les Bonnes est une cérémonie de la haine et de l’amour.